Ads By CiberSpaces


Ads By CiberSpaces



 
  Une photo parcourt le monde

 

La photographie la plus conque du Che fut prise par hasard par l’objectif de Alberto Díaz -Korda- durant une froide après-midi de mars 1960 pendant que le photographe faisait son travail pour les funérailles des victimes du bateau français La Coubre, où Fidel Castro faisait usage de la parole.
Des années plus tard, l’artiste de l’objectif, aujourd’hui disparut, raconterait : « Le Che s’était maintenu au second plan. Il s’approche pour voir le fleuve populaire. Je l’ais dans l’objectif, je fais une photo, puis une autre et, à ce moment, le Che se retire. Tout s’est passé en trente seconde. »
La scène fut si rapide qu’il eut à peine le temps d’appuyer deux fois sur l’obturateur, mais une des images possédait une telle charge qu’au fil du temps elle se convertirait en bannière de lutte et de combat de plusieurs générations d’hommes et de femmes progressistes dans tous les coins du monde.
À 16 ans Korda commença à travailler dans la profession et il l’a fait comme photographe publicitaire jusqu’à ce que, après le premier janvier 1959, il commence à travailler avec le journal Révolution.
Il mourut à Paris à l’age de 72 ans alors qu’il s’y trouvait en visite. Un infarctus termina la vie de l’artiste dont l’immortalité avait été scellée cette froide après- midi de mars 1960 quand il capta l’image d’un visage dont sort des yeux ce regard capable de transformer une chimère en réalité.


Ads By CiberSpaces
 
Ads By CiberSpaces

Forfaits « tout inclus » à petits prix
Écotourisme




Copyright © 2002-2020 Digital Panorama S.A.Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite sans le consentement écrit de Digital Panorama S.A ou ses filiales.
Besoin d'aide? S.V.P. nous transmettre vos questions ou commentaries.      

   
 
       800 x 600 dpi.